Mots d’ouverture de la 35 RAMF – Amar Lasfar

La fédération Musulmans de France (anciennement l’UOIF) accueille son fidèle public à l’occasion de la 35ème Rencontre Annuelle des Musulmans de France au Parc d’expositions du Bourget dans lequel les fidèles, toujours plus nombreux, se retrouvent depuis 29ans maintenant.

Le président Amar Lasfar explique que cette rencontre est faite par les Musulmans de France, pour les musulmans de France que nous sommes. Elle reçoit tous les ans un grand nombre de visiteurs venus de toute la France et de toute l’Europe. Il ne manque pas de préciser, en les remerciant chaleureusement, que c’est la participation de centaines de bénévoles qui rend possible ce rassemblement.

 

Cette année, la thématique du Coran est mise à l’honneur bien qu’elle fasse partie depuis toujours de cette rencontre. En effet, chaque année depuis 16 ans, la RAMF organise le concours national de mémorisation du Saint Coran, destiné aux jeunes Français de confession musulmane désireux de se familiariser davantage avec le Texte sacré. Cette année le but a été de projeter la lumière sur ce Livre en nommant la Rencontre ainsi.

 

Elle est devenue le passage incontournable des musulmans de France et d’Europe. Le but étant de se réunir autour d’idées qui nous rassemblent, à travers différents services mis à la disposition des visiteurs, animés par des intervenant-e-s de qualité, afin que tous ensemble nous construisons l’avenir.

 

Sophia Siaba

A la lumière du Coran

Lire, Comprendre, Vivre

Présentation de la thématique :

Peu de livres suscitent autant de passions et provoquent autant de polémiques que le Coran. Ce livre de référence, parole de Dieu révélée au prophète de l’islam Mohamed (paix et salut sur lui) il y a plus de 14 siècles, s’inscrit d’emblée dans la continuité de la tradition monothéiste, reconnaissant ainsi le message des livres sacrés révélés et poursuivant la mission des prophètes et messagers précédents.

Le Coran, cette lumière envoyée comme guidance pour toute l’humanité, est venue réformer les cœurs, éclairer les esprits et proposer une nouvelle vision du monde où se marient le spirituel et le temporel, le texte et le contexte, la foi et la raison.

Ce livre, à travers les générations, a insufflé dans les cœurs de ses disciples une âme nouvelle qui a été à l’origine d’une grande civilisation dont l’influence a atteint les quatre coins du monde. Une civilisation orientée vers le bien-être des humains tout en restant profondément attachée au divin. De la mystique à la philosophie, de la théologie au droit, des sciences sociales aux sciences physiques, de l’urbanisme au commerce, les premiers musulmans ont exploré et excellé dans tous les domaines de la vie. Ils étaient acteurs de leur destin et contribuaient à l’essor de l’humanité. Ils vivaient pleinement leur moment historique et répondaient aux défis de leur époque à la lumière de leur compréhension du texte et leur réalité vécue. C’était là le secret de leur réussite !

Aujourd’hui, la situation des musulmans dans le monde, tous domaines confondus, pose la question légitime de notre rapport à notre livre sacré car nous sommes loin des réalisations des premières générations. Les lectures extrémistes du Coran ont dévoyé le sens premier du message révélé au point où pour certains le Coran est devenu synonyme de régression, d’ignorance voire de violence ! C’est en somme une invitation à vivre hors de l’histoire et en marge de la société !

Fort heureusement, cette vision rétrograde et archaïque du Coran est minoritaire au sein des musulmans. La grande majorité des musulmans ont plutôt une approche du texte coranique plus ouverte et plus nuancée selon l’espace géographique où ils évoluent. Ils perçoivent dans le Coran un message authentique de paix, de vivre-ensemble, de justice, de solidarité, de liberté de penser, de devoir d’agir pour le bien de la planète et de tous les êtres humains.

Le Coran est d’abord un livre de spiritualité qui nous montre la voie d’une foi active qui enseigne à ses disciples comment s’élever spirituellement vers Dieu tout en restant un homme qui vit parmi les hommes et qui agit pour leur bien. La lumière de la Révélation doit illuminer de nouveau nos cœurs et guider nos actions au quotidien. C’est une entreprise d’envergure mais pas impossible.

C’est cette problématique que la 35ème RAMF se propose d’aborder à travers un retour au Coran pour le lire ici et maintenant, bien le comprendre et mieux vivre avec Dieu et avec les Hommes.

Lire : Les musulmans se doivent de relire le Coran aujourd’hui et dans leur contexte. Pour cela, il faut être armé d’outils méthodologiques, de connaissances théologiques et de données scientifiques sur la société humaine dans sa globalité. Il faut bien choisir la grille de lecture et rechercher la finalité du message et non sa lettre.

Comprendre : Le texte coranique est divin mais sa compréhension reste humaine, donc plurielle et appelée à évoluer constamment. C’est dans le débat d’idées et avec la participation de spécialistes de tous bords et dans l’interaction du texte coranique avec la réalité du contexte vécu qu’on s’approchera de la Voie voulue par Dieu pour l’Humanité.

Vivre : Le musulman doit vivre à la lumière des enseignements du Coran. Ceux-là mêmes qui lui recommandent, dans tous les domaines de la vie, d’œuvrer pour le bien-être de l’humanité et la sauvegarde de la vie.

A la lumière du Coran, cette rencontre revisitera plusieurs thèmes spirituels, théologiques et sociétaux pour éclairer les zones d’ombre et permettre aux participants de redécouvrir une richesse et une diversité trop souvent occultées par l’ignorance et les extrémismes de tous bords.