21 avril 2014 soufiane

L’amour de Dieu

Est-ce que j’aime Allah ? Comment j’aime Allah ? Comment dois-je aimer Allah ? C’est toutes ces questions qu’Abdel Waddoud GOURAUD a souhaité évoquer avec  son public lors de son séminaire spirituel. En effet, aimer Dieu est la finalité de tout musulman. Pour atteindre ce but ultime, chaque musulman doit constamment se demander est-ce qu’il aime Dieu son Créateur car, c’est à travers cet amour que le cœur de tout serviteur est illuminé par la foi. Mais comment atteindre cet amour ? Pour nous aider dans cette recherche, Abdel Waddoud GOURAUD nous a confié quelques-unes des pistes à suivre.

La piste première, qui est fondamentale mais souvent oubliée par beaucoup, est la connaissance de Dieu le Très-Haut. En effet, l’être humain n’est pas capable d’aimer quelqu’un qu’il ne connait pas. Ce raisonnement est valable pour Allah. Tout serviteur doit se demander « qui il est dans sa grandeur, dans sa perfection, dans ma création en tant qu’être, dans les bienfaits dont je jouis chaque jour ? », ainsi revenir aux  deux caractéristiques divines : sa complétude (les signes de sa perfection et de sa grandeur) et ses bienfaits envers ses serviteurs.

Dans un second temps, Abdel Waddoud a insisté sur l’importance de parler de Dieu, de l’évoquer, d’en faire son éloge et d’appeler à Lui. En effet, « aimer un être c’est parler de lui et vouloir que tout le monde l’aime ». A travers cette piste, il a également voulu souligner l’un des maux de notre communauté actuelle : le manque de temps pour Dieu dans notre course aux richesses. Ainsi, il nous recommande d’instaurer quotidiennement un temps pour évoquer et prier Dieu, nécessaire dans notre cheminement vers Lui.

Il est bien connu qu’être loin de celui qu’on aime crée un manque, un désir de retrouver rapidement cet être cher à notre cœur. Notre relation avec Dieu doit être aussi intense. Tout serviteur doit penser au moment où il retrouvera son créateur et le percevoir comme de magnifiques retrouvailles. Cette rencontre commence dès la mort, lorsque les anges viendront questionner notre cœur dans notre tombe. Ainsi nous devons préparer notre cœur.

Enfin, lorsque l’on aime quelqu’un, on fait attention à faire ce que cette personne aime. C’est avec ce principe, qu’Abdel Waddoud a souligné que tout serviteur, pour prouver son amour en Allah, devait dans un premier temps accomplir ses obligations de musulman, puis suivre ensuite les conseils du Créateur pour rechercher l’amour de Dieu. Car Allah aime qu’on cherche à se rapprocher de Lui.

Posons-nous la bonne question : notre amour pour le monde d’ici-bas est-il plus important pour nous que notre foi ?

Monia.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.